Sélectionner une page

Argentine : 35 jours en mer sans voir la terre et ils attrapent la Covid-19 !

 

L’Argentine doit résoudre une énigme : 57 marins ont été contaminés à la Covid-19 alors qu’ils venaient de passer 35 jours en mer et que l’intégralité de l’équipage avait été testée négative avant l’embarquement. Le navire Etchizen Maru, un bateau de pêche, est revenu au port après que certains de ses passagers ont présenté des symptômes du coronavirus, a annoncé lundi le ministère de la Santé de la province argentine de la Terre de Feu (sud), indiquant que 57 marins, sur 61 membres d’équipage, ont été diagnostiqués positifs au virus. Le bateau est retourné au port d’Ushuaia lorsque les premiers symptômes de la covid-19 sont apparus à bord, le protocole d’urgence a été activé et l’équipage a été placé à l’isolement obligatoire à bord rapporte le site Infobae (Buenos Aires).

Capture d’écran du mediotiempo.com

Le plus extraordinaire est que tous les membres d’équipage avaient effectué 14 jours de quarantaine obligatoire dans un hôtel d’Ushuaia (sud) et avant cela, ils avaient subi des prélèvements dont les résultats s’étaient avérés négatifs, selon un communiqué du ministère. Deux d’entre eux ont été testés négatifs et deux autres attendent le résultat de leur test, a précisé le comité des opérations d’urgence de la province.

L’un des patients a été transféré à l’hôpital régional d’Ushuaïa, selon un protocole de sécurité et lundi, un autre patient a été admis, sur les 7 premiers cas détectés, pour un contrôle clinique en raison des facteurs de risque qu’il présente. « Il est difficile d’établir comment cet équipage a été contaminé, sachant que durant 35 jours, ils n’ont eu aucun contact avec la terre ferme et que le ravitaillement s’est fait uniquement en sortant du port d’Ushuaïa », explique Alejandra Alfaro, directrice des Soins de santé en Terre de Feu. Une équipe étudie « la chronologie des symptômes au sein de l’équipage pour établir la chronologie des contagions », a-t-elle indiqué.

De l’avis du chef du service d’infectiologie de l’Hôpital Régional d’Ushuaïa, Leandro Ballatore, il s’agit d’un « cas qui échappe à toute description dans les publications, car une période d’incubation aussi longue n’a été décrite nulle part ».

« Nous ne pouvons pas encore expliquer comment les symptômes sont apparus. C’est quelque chose de frappant, mais nous avons établi cinq hypothèses que nous devons finir d’évaluer afin d’établir ce qui s’est passé », a insisté l’expert en maladies infectieuses et membre du Comité opérationnel d’urgence de la province. L’équipage a été placé à l’isolement à bord du bateau, au port d’Ushaïa.