Mexique : 1 700 migrants arrivés à la frontière américaine

 

1.700 migrants latino-américains, en grande majorité honduriens, sont arrivés hier mardi (05/02) à Piedras Negras, ville mexicaine frontalière des États-Unis, au moment où Donald Trump évoquait l’immigration clandestine dans son discours sur l’état de l’Union. Le Président US s’accroche toujours à son mur : « « Je vais le faire construire », a-t-il martelé « Les murs, ça marche et les murs sauvent des vies », a poursuivi le locataire de la Maison Blanche. 

Selon le maire de cette ville mexicaine de 150 000 habitants, Claudio Bres Garza, 84 % de ces migrants viennent du Honduras, et le reste du Nicaragua et du Salvador.

Des entrepôts désaffectés ont été réquisitionnés pour les héberger, femmes et enfants devant dormir séparément des hommes.

Une autre caravane d’environ 3 800 personnes se aujourd’hui mercredi (06/01) dans le Chiapas, l’État le plus méridional du Mexique, avec pour prochain objectif la capitale Mexico.