Sélectionner une page

𝐁𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐥: 𝐥𝐚 𝐁𝐚𝐧𝐪𝐮𝐞 𝐜𝐞𝐧𝐭𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐫𝐞́𝐝𝐮𝐢𝐭 𝐬𝐨𝐧 𝐭𝐚𝐮𝐱 𝐝𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐚̀ 𝟐,𝟐𝟓%

La Banque centrale du Brésil a abaissé mercredi son taux directeur à 2,25 %, un nouveau plancher historique avec une réduction importante de 0,75 point, pour relancer une économie plombée par la pandémie de coronavirus et la crise institutionnelle.
Il s’agit de la huitième réduction consécutive de ce taux, dans l’espoir de relancer les investissements et la consommation.

𝐶𝑢𝑟𝑖𝑜𝑠𝑖𝑡𝑒́𝑠 𝑒́𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑏𝑟𝑒́𝑠𝑖𝑙𝑖𝑒𝑛𝑛𝑒𝑠 :
Le taux de crédit à la consommation est le plus élevé du monde. Il peut atteindre de 20 à 120 % par an ! Mais, les comptes épargne brésiliens rapportent en moyenne 0,5 % par mois.
Paradoxalement le prix d’achat d’une auto est moins cher à crédit que comptant ! Exemple : Une Toyota Corolla GL 0 km, essence, 170 cv, coûte à l’achat 105 999 R$ (18 024 €) 102 fois le salaire minimum ! À crédit, elle revient à 93 888,24 R$ (15 966,76 €). Au Brésil pour l’automobile, il n’existe pas de crédit sans apport et ce dernier est souvent égal à au moins 60 % du prix total. Ceci dit, 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐞𝐳 𝐚𝐜𝐡𝐞𝐭𝐞𝐫 𝐚̀ 𝐜𝐫𝐞́𝐝𝐢𝐭 𝐬𝐮𝐫… 𝟓 𝐚𝐧𝐬 𝐮𝐧𝐞 𝐦𝐚𝐜𝐡𝐢𝐧𝐞 𝐚̀ 𝐥𝐚𝐯𝐞𝐫 𝐨𝐮 𝐬𝐮𝐫 𝟏𝟖 𝐦𝐨𝐢𝐬… 𝐮𝐧𝐞 𝐩𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐡𝐚𝐮𝐬𝐬𝐮𝐫𝐞𝐬 !

𝑄𝑢𝑒𝑙𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑖𝑛𝑑𝑖𝑐𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟𝑠 :
Le prix du litre d’essence varie de 4,44 R$ à 5,53 R$ suivant les États (de 0,75 € à 0, 94 € au 17 juin 2020)
Salaire minimum : 1045 R$/mois ou 4,75 R$ de l’heure depuis le 1er janvier 2020 (177,72 €/mois, 0,81 €/h)
1 kg de pain type français : de 9 à 11 heures de travail au salaire minimum
1 kg de salami : 325 R$ (55,27 €)
Un rôti de porc d’1 kg : 55 à 65 R$
1kg d’haricot type rouge ou noir pour la feijoada (plat traditionnel proche du cassoulet) : de 9 à 12 R$
1 kg de riz (Arroz Branco Tipo 1) : 3,60 R$
Une Renault Captur Zen (essence, assemblée sous licence à São Paulo) sans option : 83.690 R$ = de 6 à 7 ans de salaire minimum, de 3 à 4 ans de salaire médian.