Le Diplomate

Pierre Jeannin

(1541-1623)

Pierre Jeannin

Le palais ducal de Dijon

Le château de Pierre Jeannin près d’Autun (Montjeu)

Henri IV

De la Saint-Barthélemy au passage du Nord-Ouest, de l’Europe à l’indépendance d’une nation, Pierre Jeannin fut un personnage incontournable du XVIe siècle. Conseiller et diplomate au service de trois rois de France dont Henri IV, il inspira non seulement Richelieu et Talleyrand, mais aussi nombre de nos diplomates actuels.

« Je compris en voyant les processions ce que pouvait signifier l’extrémisme religieux : l’abandon de toute raison ».

Une réflexion d’une actualité troublante !

Pierre Jeannin, baron de Montjeu, connu sous le surnom du Président Jeannin, est né vers 1541 à Autun, et mort le  à Paris (Chaillot).

C’était au départ un avocat français, président à mortier du Parlement de Bourgogne, puis ambassadeur de France aux Provinces-Unies. Au cours de sa très longue carrière, il fut conseiller des rois Henri III, Henri IV et Louis XIII. Également surintendant des Finances.

Henri IV, se plaignant un jour à ses ministres que l’un d’eux avait révélé un secret de l’État, affirma en prenant la main du Président « Je réponds pour le bon homme ; c’est à vous autres de vous examiner ». Il fut un de ceux qui travaillèrent à la confection de l’édit de Nantes. Tous les historiens s’accordent à vanter son savoir faire extraordinaire pour les négociations étrangères. Bien que moins connu que Sully son habileté et son expérience étaient supérieures à celles de ce dernier.

Il fut à l’origine de l’indépendance des Pays-Bas où il demeure très populaire.