Contemporains des Paracas et des Nazcas du sud du pays, les Mochicas se distinguaient par leur architecture monumentale

« Bien avant que l’empire Inca n’étende son emprise sur les Andes (XIV-XVe siècle), les Mochica (ou Moché) avaient mis en place un redoutable État sur la côte septentrionale du Pérou, entre le Ier et le VIIIe siècle de notre ère », écrit Bernadette Arnaud sur le site Sciences et Avenir.

Contemporains des Paracas et des Nazcas du sud du pays, les Mochicas se distinguaient par leur architecture monumentale, la cruauté des sacrifices humains auxquels ils recouraient fréquemment, ainsi que la richesse de leurs rites funéraires.

Une équipe d’archéologues du musée Tumbas Reales de Sipán a découvert trois nouvelles tombes dans le complexe d’Úcupe, appartenant apparemment à l’élite Mochica. Les sépultures sont déposées dans des chambres funéraires avec de nombreuses offrandes de céramiques et de décorations en cuivre.

« Ces découvertes nous permettront d’établir les origines, le développement et les liens des Mochicas de la vallée de la Zaña, avec Sipán de la vallée de Lambayeque et du développement de cette ville de la vallée de Jequetepeque. Le style des biens archéologiques semble présenter un certain ordre séquentiel au sein du stade connu sous le nom de Moche Medio », a expliqué le directeur du projet, Walter Alva Alva.    

Dans cette zone, à quelques mètres des tombes découvertes, la tombe du “Seigneur d’Ucupe” a été découverte en 2009. Les récentes découvertes confirment qu’il s’agit d’une plate-forme funéraire de l’élite Mochica.

Ces découvertes permettront d’établir les origines, le développement et les liens des Mochicas de la vallée de la Zaña, avec les Amérindiens de la vallée de Lambayeque et du développement de la ville de la vallée de Jequetepeque. Le style des biens archéologiques semble présenter un certain ordre séquentiel au sein du stade connu sous le nom de « Moche Medio », a expliqué le directeur du projet, Walter Alva Alva. 

   L’une des sépultures, qui a été endommagée par de fortes pluies, contenait une femme et un enfant entourés d’offrandes de couronnes de cuivre et de vases en céramique, — parmi lesquels un erotico, une poterie à caractère sexuel spécifique aux Mochicas.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/4d8f6e923fcdc7504c50f44cb7090e7e/web/wp-includes/functions.php on line 4344

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/4d8f6e923fcdc7504c50f44cb7090e7e/web/wp-includes/functions.php on line 4344